Les questions à se poser et à poser avant d’acheter un appartement neuf

Les questions à se poser et à poser avant d'acheter un appartement neuf
Les questions à se poser et à poser avant d'acheter un appartement neuf
Partager l'articles

Vous avez décidé d’acheter un appartement neuf ? Avant de sauter le pas, il faut se poser quelques questions pour être surs de ne pas changer d’avis. Il faut également se renseigner sur tous les frais qu’engendrent un achat.Les questions à se poser et à poser avant d’acheter un appartement neuf

1) Le lieu d’habitation

Avant d’acheter, il faut définir la situation géographique que vous souhaitez. Comptez-vous rester près de votre travail ? Près des écoles des enfants ? Ou songez-vous à changer de travail, de région ? Quelles concessions êtes-vous prêts à faire ? Car d’une région à l’autre, les prix de l’immobilier peuvent flamber. Si vous comptez changer de lieu, renseignez-vous sur les écoles, les crèches, les transports, les activités extra-scolaires, la proximité des commerces, les voies d’accès, etc.

2) Le logement en lui-même

On ne le conseillera jamais assez, n’hésitez pas à visiter plusieurs fois votre futur logement et pourquoi pas à des heures différentes pour connaître la tranquillité du lieu. Renseignez-vous sur le voisinage, la proximité des espaces verts et des parcs, l’état des immeubles voisins, la possibilité de se garer, les nuisances sonores et visuelles éventuelles, la proximité de zones à risques naturels ou technologiques,…

Si vous comptez acheter un logement pour en faire votre résidence principale, posez-vous la question de votre besoin actuel en terme de superficie mais aussi futur car il est conseillé d’acheter pour au moins 7 ans pour que l’achat devienne plus intéressant financièrement parlant qu’une location. Souhaitez-vous agrandir la famille sous peu ? Ou au contraire vos enfants quittent bientôt le nid ?

Demandez-vous de quoi vous ne pouvez pas vous passer : balcon, terrasse, jardin, parking, etc, et des situations rédhibitoires : pas d’ascenseur, appartement en rez-de-chaussée, vis-à-vis important, etc.

En achetant un appartement neuf en VEFA (Vente en l’État Futur d’Achèvement) ou sur plan, il est plus difficile de se faire une idée du bien à acheter. C’est pourquoi, il ne faut pas hésiter à poser toutes les questions au vendeur. Visitez, si possible, d’autres réalisations du promoteur.

Vérifiez les dispositions de l’appartement : les expositions des pièces à vivre, si l’appartement est traversant (plus facile à aérer).

Informez-vous sur les types des appartements de la résidence : petites surfaces destinées à la location, grands appartements familiaux. Demandez le montant prévisionnel des charges, la qualité des revêtements des sols et des murs, etc.

Posez des questions sur l’isolation : l’épaisseur des isolants des murs (isolants de 10 cm d’épaisseur préférable à 8 cm), l’isolation extérieure (meilleure pour garder la fraîcheur l’été) ou intérieure.

Renseignez-vous sur la correction des ponts thermiques ainsi que sur le type de chauffage qui sera installé ( vous pouvez demander la notice technique de la régulation du chauffage).

Vérifiez auprès du vendeur le type de ventilation (mécanique ou contrôlée) en sachant que la ventilation à double flux est l’idéal et que l’hygroréglable de type B est conseillé.

Demandez les coefficients Uw des fenêtres et baies vitrées, pour avoir d’excellentes performances les fenêtres en aluminium doivent avoir un coefficient Uw inférieur à 2 et un coefficient Uw inférieur à 2,2 pour des menuiseries en bois.

Et enfin, demandez le rapport du bureau d’études thermique prouvant la conformité à la norme RT 2012 (norme de réglementation thermique entrée en vigueur le 1er janvier 2013, remplaçant ainsi la RT 2005).

Pour n’avoir aucunes mauvaises surprises, demandez ces réponses par écrit et rattachez-les au contrat d’achat.

Si on ne veut pas répondre à toutes vos questions, n’hésitez pas à aller voir la concurrence, prenez le temps de bien choisir votre promoteur car un achat coûte très cher.

Rendez-vous au service d’urbanisme de votre futur mairie pour connaître en détails les projets d’urbanisme envisagés dans votre quartier et s’il y en a quels sont-ils. Les questions à se poser et à poser avant d’acheter un appartement neuf

Pensez également à vous renseigner sur les montants de la taxe d’habitation et de la taxe foncière qui varient d’une commune à l’autre.

Informez-vous du prix du marché de la ville ou du département choisi pour vous faire une idée du prix au mètre carré et être ainsi en mesure de négocier votre appartement si le prix affiché est au-dessus du prix du marché.

Vérifiez le nombre d’appartements en vente et s’il y a beaucoup de demandes d’achat et de location, cette information vous sera utile en cas de revente ou de mise en location . Même si on a décidé d’y habiter longtemps, un imprévu est vite arrivé.

3) Le financement de mon appartement neuf

– Faites le point sur l’apport financier que vous pouvez investir dans votre achat car les banques prêtent de moins en moins aux acheteurs sans apport personnel. Prenez rendez-vous avec différentes banques ou avec un courtier pour simuler un prêt et ainsi trouver le meilleur taux. Généralement, le montant des mensualités ne doit pas dépasser 33 % d’endettement. C’est donc le moment de faire le point sur vos crédit en cours et sur les mensualités que vous pourrez supporter tout en gardant un reste à vivre suffisant.

En plus du crédit, vous devrez payer des assurances comme l’assurance habitation et l’assurance du prêt immobilier. D’autres assurances existent mais restent en option comme l’assurance chômage ou la garantie revente.

Il faudra également payer des frais de notaires qui s’élèvent autour de 2 à 3 % du prix d’achat pour un logement neuf.

– Des aides financières existent pour l’achat d’un appartement neuf.

Le PTZ+ (le Prêt à Taux Zéro plus) permet aux primo-accedants pour l’acquisition d’un logement neuf de bénéficier d’un prêt sans intérêts pouvant atteindre 118 470€. Il est accordé sous conditions de ressources pour les logements respectant la dernière norme en vigueur, c’est-à-dire la norme RT 2012.

Le PC (Prêt Conventionné) ou le PAS (Prêt à l’Accession Sociale) est accordé sans condition de ressources pour l’achat de votre résidence principale. Il bénéficie d’un taux plafonné en fonction de sa durée et il ouvre des droits à l’APL (Aide Personnalisé au Logement).

Avant d’acheter un appartement neuf
Les questions à se poser et à poser avant d’acheter un appartement neuf

L’exonération de la taxe foncière pour les propriétaires d’un logement neuf pendant 2 ans voire 5 ans. Les questions à se poser et à poser avant d’acheter un appartement neuf