Le crédit sur internet, comment ça marche ?

Le crédit sur internet
Partager l'articles

Les crédit sur internet

Le crédit sur Internet a simplifié les démarches dans beaucoup de domaines. Ainsi, il est désormais simple et rapide d’obtenir un crédit en ligne que ce soit pour un crédit immobilier, auto, à la consommation, etc. Cela vous intéresse ? Suivez le guide pour en connaître toutes les étapes.

L’obtention du crédit

– Les devis :

Les comparateurs se multiplient et vous permettent d’avoir plusieurs offres correspondant au mieux à votre situation. Attention tout de même aux offres de crédit trop alléchantes qui ne sont pas forcément les meilleures. En effet, certaines offres comprennent l’assurance et d’autres non.

Utilisez les simulateurs qui vous permettent de comparer les différents crédits. Ainsi en fonction de votre souhait, vous allez pouvoir définir le montant du prêt auquel vous pouvez prétendre et ainsi définir votre capacité d’endettement et le montant des mensualités que vous pourrez assumer.

Une fois le montant du prêt et la durée de remboursement définis, vous pourrez faire des demandes de devis toujours en ligne. Demandez des devis auprès de plusieurs établissements financiers pour pouvoir faire une vrai comparaison. Comparez des devis avec toujours le même montant, la même durée de remboursement pour pouvoir vous faire une idée précise des différences entre les établissements. Faites attention que ce soit bien le TEG ( Taux Effectif Global) qui soit noté sur vos devis car le taux nominal ne prend pas en compte les frais de dossier, de garantie,etc.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à joindre les organismes financiers qui sont prêts à vous répondre rapidement.

N’hésitez pas à demander un devis à votre banque pour comparer avec ceux que vous aurez eu en ligne.

Une fois l’organisme choisi, vous devrez remplir des formulaires afin de renseigner votre situation familiale (marié, pacsé, célibataire, avec ou sans enfants), professionnelle ( CDI, CDD, intérim, chômage, etc). Vos revenus ainsi que vos crédits en cours vous seront également demandés. Ces informations étant essentielles pour vous accorder ou non un crédit.

Une réponse de principe peut vous être accordée, c’est-à-dire que l’établissement financier vous donne son accord ou son refus en fonction des renseignements que vous avez fournis mais que le crédit est validé qu’une fois les justificatifs reçus.

Une proposition de prêt vous est adressée, si elle vous convient, signez-la et renvoyer-la avec les justificatifs nécessaires.

Comme vous renvoyer des papiers, l’obtention du crédit n’est pas considéré comme 100 % en ligne. Certaines banques commencent à proposer un service 100 % en ligne avec des documents signés en ligne et des justificatifs que vous numérisés et envoyés par mail.

Question & réponse crédit

– La réponse :

Si vous donnez toutes les informations nécessaires et tous les documents demandés, le traitement de votre dossier se fera rapidement (réponse sous 48h pour certains organismes). L’argent sera viré sur votre compte dans les jours qui suivent. Vous pouvez donc obtenir un crédit en ligne en 7 jours.

– Les organismes :

Vous pouvez faire des simulations de crédit auprès d’organismes financiers tel que Cetelem, Sofinco, Cofidis, bien connus du grand public.

Moins connues, des plate formes proposent une mise en relation avec les banques gratuitement. Vous pourrez ainsi réaliser une demande de prêt en réalisant un dossier électronique et demander aux banques choisies de le consulter. Si elles sont intéressées, elles vous contacteront. Vous aurez bien évidemment un rendez-vous avec la banque choisie pour finaliser l’emprunt mais vous allez gagner un temps considérable en comparant les différentes offres sans vous déplacer.

Autre système : les enchères. Après que votre dossier ait été déposé en ligne, des établissements ont la possibilité de proposer des taux pendant 5 jours. Celui qui propose le taux le plus bas remporte l’enchère et le droit de vous faire une proposition. Vous n’êtes pas engagés à souscrire à cette offre. N’oubliez pas que derrière, vous devrez négocier les différents termes du contrat comme les pénalités en cas de remboursement anticipé.

Le crédit entre particuliers sur internet

Emprunter de l’argent auprès de particuliers c’est désormais possible. Mais attention aux arnaques, vérifiez les agréments de la plate forme. Par exemple, la société Prêt d’union est agréé « Établissement de crédit » sur internet par la Banque de France et l’Autorité des marchés financiers.

Ces plate formes permettent à des particuliers ou à des entreprises de financer directement les crédits à la consommation des emprunteurs. Les investisseurs profitent ainsi de taux de rendement supérieur au taux d’épargne classique et les emprunteurs bénéficient de crédits responsables (pas de crédit revolving) avec des taux très compétitifs.

Les pièges crédit sur internet

Évitez les pièges

En souscrivant à un crédit, on s’engage à le rembourser alors même si on souscrit en ligne, il faut prendre son temps et ne pas s’engager par compulsion. Les contrats de crédit en ligne sont les mêmes que les contrats classiques. En outre, la nature du crédit, les identités du prêteur et la vôtre, la durée du crédit sur internet , la TAEG (Taux Annuel Effectif Global) doivent être indiqués sur le contrat.

En règle général, faites attention aux sites qui ne sont pas clairs sur les conditions du prêt et ou ne figurent pas les mentions légales en bas de page.

Si vous vous rendez compte que vous avez fait une erreur, sachez que vous pouvez changer d’avis. Vous pouvez dans un délai de quatorze jours vous rétracter en adressant à l’organisme un courrier en recommandé.

Assurance-prêt sur internet, c’est possible ?

L’assurance d’un prêt n’est pas obligatoire mais l’organisme prêteur peut l’exiger. Sachez que vous êtes libre de choisir l’établissement qui va vous assurer, si vous présentez à votre organisme prêteur une assurance avec des garanties équivalentes ou supérieures à leur offre. Les principaux risques à couvrir sont : le décès, l’invalidité, la maladie et la perte d’emploi.

Pour vous faire une idée des tarifs proposés par les organismes, là encore vous pouvez faire des simulations en ligne. Vous devrez remplir un document administratif ainsi qu’un questionnaire médical (pour les contrats couvrant la maladie). Attention à bien remplir le questionnaire car toutes informations erronées peut conduire à la nullité du contrat.

Comparez ensuite vos différents offres pour trouver le meilleur rapport qualité prix.